D'une lectrice de Chapelle-lez-Herlaimont


Il fallait oser l’écrire ! Olivier papleux l’a fait.


Ayant été élevée "puritainement", j'étais à des galaxies d'imaginer les mécanismes de pensée des garçons. Heureusement, il existe des écrivains qui analysent, décortiquent tous ces ressentis et qui les transposent avec une humilité qui conscientise le lecteur.


Ce garçon, ce Xavier Pépillou : à cataloguer parmi les obsédés sexuels ? À nous de décrypter sa quête. À l’auteur, surtout, de le décrire sans détour. Et il lui en a fallu du courage pour dévoiler ainsi l'homme, celui qui dénude ses sentiments aussi bien que son corps !


Quelle tournure d'esprit et de plume ne faut-il pas pour relier tous ces vécus à la recherche de ce féminin sacré anthropologiquement expliqué, j'en suis émue !

Par tags
Pas encore de mots-clés.
Nous suivre
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic