Presse

La fin des haricots - Le courrier d Oron

Presse

Journal La Capitale Olivier Papleux
Journal l Avenir - Olivier Papleux

Vidéos d'auteur (cliquez sur un livre)

Une Vie de Garçon

La fin des haricots (FDH)

La fin des haricots
La fin des haricots

Couverture

La fin des haricots
La fin des haricots

Quatrième de couverture

La fin des haricots
La fin des haricots

Pochette

Salons du livre 2018 - 2019 - 2020 - 2021

Les mots en bout de plume (visuel 2) - C
Les mots en bout de plume (visuel 2) - C

Jodoigne 2021

Les mots en bout de plume (visuel 1) - C
Les mots en bout de plume (visuel 1) - C

Jodoigne

7è foire du livre
7è foire du livre

Villers-la-Ville

Festival Scrabble
Festival Scrabble

Aix-les-Bains 2019

Mon's Livre 2019
Mon's Livre 2019

Mons 2019

Librairie Club des Grands-Prés
Librairie Club des Grands-Prés

Mons 2019

Lisons Ensemble
Lisons Ensemble

Salon des écrivains - Braine-le-Comte 2019

Lisons Ensemble
Lisons Ensemble

Salon des écrivains - Braine-le-Comte 2019

72539385_2500123333407041_39837237420469
72539385_2500123333407041_39837237420469
Salon du Livre au féminin
Salon du Livre au féminin

Braine-l'Alleud 2019

La librairie des étoiles
La librairie des étoiles

Jumet 2019

Association des Écrivains
Association des Écrivains

Maison Camille Lemonnier 2019

Championnat du Monde de Scrabble
Championnat du Monde de Scrabble

La Rochelle 2019

Librairie Beau Rivage
Librairie Beau Rivage

Braine-l'Alleud 2019

Foire du Livre de Bruxelles 2019
Foire du Livre de Bruxelles 2019

Stand 411

Tournoi du Scragibi
Tournoi du Scragibi

Dédicaces Une Vie de Garçon

Visuel Alchimie du livre
Visuel Alchimie du livre

Présentation par Martine Rouhart

Alchimie du Livre
Alchimie du Livre

Marchienne-au-Pont 2018

Sortie officielle à Mons
Sortie officielle à Mons

Une Vie de Garçon - sortie officielle

Mon's Livre
Mon's Livre

Salon du livre - Mons 2018

Papleux nouveau
Papleux nouveau

Sortie d'Une Vie de Garçon à Pont-à-Celles

Festival BD et Auteurs
Festival BD et Auteurs

Pont-à-Celles 2018

Lisons Ensemble
Lisons Ensemble

Salon des écrivains - Braine-le-Comte 2018

L'Art de Livre
L'Art de Livre

Salon de Sougné-Remouchamps 2018

Une Vie de Garçon (UVG)

Maquette
Maquette

Par Maud Marcon et Laurine Liétard

Une Vie de Garçon
Une Vie de Garçon

Couverture

Une Vie de Garçon
Une Vie de Garçon

Dos de couverture

Mons Livre
Mons Livre

Avec "La solitude des étoiles" de Martine Rouhart.

Mons Livre
Mons Livre

Avec "Liens de sang" de Thierry Chassard.

Mons Livre
Mons Livre

Avec "Sur les traces d'un amour inoubliable" de Jean-François Foulon.

Mons Livre
Mons Livre

Avec "Recto Verso" de Bou Bounoider.

Mons Livre
Mons Livre

Avec "Pile et Face" de Patricia Fontaine.

Mons Livre
Mons Livre

Avec "Le chien qui souriait en repensant à sa vie" de Lorenzo Morello.

Mons Livre
Mons Livre

Avec "Jeu Cruel" de Délicia Pioggia.

Mons Livre
Mons Livre

Avec "Contre vents et marées" de Marie-Isabelle Tasset et "Les choix de Céline" de Valéry Hardiquest.

Mons Livre
Mons Livre

Avec "Kidnapping" de Geoffrey Claustriaux.

Article Braine l'Alleud
Article Braine l'Alleud

Écho du Hain N°288 - 29 novembre 2018

Première page
Première page

Proximag - Février 2019

Mon's Livre 2019
Mon's Livre 2019

Éditions Poussière de Lune

UVG, de l'écriture au livre

Quatrième de couverture
Quatrième de couverture

Par Maud Marcon et Laurine Liétard

Saphir
Saphir

Quand le chat veille sur le manuscrit

Choix du titre
Choix du titre
Mot "fin"
Mot "fin"
Manuscrits
Manuscrits

Envoi aux éditeurs

Signature du contrat
Signature du contrat

Avec les Éditions Poussière de Lune (Nathalie Marcon)

Logo Poussière de Lune
Logo Poussière de Lune
Signature
Signature
Signature
Signature
Maquette de la couverture
Maquette de la couverture

Par Laurine Liétard

Choix de la photo d'auteur
Choix de la photo d'auteur

Par Jean-Jacques Procureur

Dos de couverture
Dos de couverture

Modèles d'Une Vie de Garçon

 

Comme le peintre, l'écrivain éprouve parfois le besoin d'observer un modèle pour décrire une situation ou illustrer son histoire. Voici les quelques modèles ayant inspiré Une Vie de Garçon.

Finale Stade montois-Dax - page 10
Finale Stade montois-Dax - page 10

À cet instant magnifique, Pierre Lestage dropait les trois points de la victoire, offrant à Mont-de-Marsan son seul titre de champion de France de toute l’histoire du rugby.

Maillot Stade montois - page 11
Maillot Stade montois - page 11

Lui, était en ce moment au stade Lescure de Bordeaux, à plus de deux heures en voiture de notre fermette du Pays d’Albret. Avec ses copains vêtus de maillots à rayures jaunes et noires, il dansait sous la pluie chaude d’une fin d’après-midi fantastique : son équipe était championne.

Couyrasse - page 12
Couyrasse - page 12

Depuis quelques jours, la canicule frappait la butte de Couyrasse et les quelques bâtisses semblaient se dissoudre dans la touffeur de juin. Le chemin qui menait chez nous longeait un champ en pente vers Moncrabeau. Au bout de deux cents mètres, on bifurquait à gauche, dans la propriété. Par la petite porte d’entrée, donnant directement sur la cuisine, s’engouffrait la vague chaude d’odeur de foin, de poules et de terre cuite, qui se mêlait en un instant, à nos sueurs animales.

Renault dauphine - page 12
Renault dauphine - page 12

J’étais paisiblement accroché au sein de ma maman quand la Renault Dauphine paternelle déboula dans le vaste espace, devant la maison. Le cri du gravier surchauffé me fit sursauter. Mami ouvrit rapidement, laissant passer l’homme et son béret landais encore trempé par le déluge de fin de match. Mon père était aussi rougeaud que sa voiture lie-de-vin laissée sous l’olivier.

Vierge noire - pages15 et 16
Vierge noire - pages15 et 16

La Vierge en majesté symbolise l’union sacrée des natures humaine et divine. Marie est souveraine, la Femme ayant donné naissance à l’Enfant Dieu représenté presque adulte. Il contemple le bois lisse de la Vierge comme une caresse profondément triste, sourit à la générosité de son visage, grand front, nez oriental, yeux en amande.

Foetus - page 18
Foetus - page 18

Englouti dans l’utérus, / Il perçoit l’humanité, joyeux chorus. / Royaume de tous les sons, le ventre est corpus, / Cris… Chants, glissandos plaintifs et gémissants sanctus / clament et résonnent, incarnent l’angélus.

Buzoka - page 27
Buzoka - page 27

Mon doudou - et il serait l’unique - avait été confectionné par l’épouse d’un supporter. J’adorai immédiatement l’allure de cette vache landaise, noire aux yeux étonnés, égayée de touches jaunes, le cercle sur le ventre, le bout des pattes et surtout chacune de ses petites cornes, que je mis en bouche.

Pendentif violon - pages 31, 203
Pendentif violon - pages 31, 203

Le bijou représentait, avec grande précision, un violon. L’orfèvre l’avait façonné dans les moindres détails, jusqu’à l’archet soudé sur le dos de l’instrument. Sous les quatre cordes de fil d’argent, le manche était orné de minuscules saphirs formant un long rectangle aussi bleu que les yeux d’un siamois.

Alma Deutscher et Tanja Zhou - p. 33
Alma Deutscher et Tanja Zhou - p. 33

Ces prodiges du violon en leur prime jeunesse, / Alma et Tanja échangent le subtil génie de Bach, merveille et finesse. / Juste dosage de volonté et passion, elles étaient promesses ; aujourd’hui en intime vibration, on oublie leur tendresse. / Largo ma non tanto, doux frissons ; elles sèment les prémices avec tant de largesse, que nous en sommes apprentis, jusque dans l’achèvement sublime, en liesse.

Vénus de Lespugue - pages 36, 43
Vénus de Lespugue - pages 36, 43

La statuette en ivoire de mammouth, de moins de quinze centimètres, fait partie d’une famille de presque 250 Vénus paléolithiques réparties dans toute l’Europe. […] Il ne perçoit l’objet qu’à travers sa géométrie. Les rondeurs de la Vénus se conjuguent pour former plusieurs losanges convergeant vers un triangle fécond, symbole de la fertilité intime et non culpabilisée de la femme. La stylisation lui évoque l’infini : les anciens n’auraient pas pu concevoir leurs déesses sous des formes précises

Wonhee Bae - page 69
Wonhee Bae - page 69

Douce et émouvante, Wonhee apparaît, note en devenir, / Du silence, jaillit la paix. Une voix originelle, intuitive, chante l’avenir. / Son instrument vibre avec la harpe, jusqu’à la soutenir ; [extrême beauté, confidence, la musique est un sourire. / Andante sostenuto, un violon se suffit à lui seul, comme un désir ; mais il requiert l’harmonie, implore l’orchestre dans sa soif et son plaisir.

Ishtar - pages 72, 74, 103
Ishtar - pages 72, 74, 103

La statue de Ishtar avait été trouvée à Uruk, une ville de l’ancienne Mésopotamie. Amalgamée à la déesse Inanna de l’amour charnel, sa symbolique était riche et complexe. […] La Grande Déesse Ishtar, libre de toute tutelle masculine, est aujourd’hui le seul lien entre lui, un mâle brisé, et les forces invisibles. Entre son âme endeuillée et l’espoir d’une vie ailleurs, d’une vie après. Ô Ishtar / Libre hasard / Pétale de nénuphar / L’Amour solaire est ton art

Eugène Ysaÿe - pages 80, 311
Eugène Ysaÿe - pages 80, 311

Fabuleuse invention mélodique d’Amadeus Mozart, perle viennoise. / Homme. Noble, imposant, à la sonorité unique ; Eugène Ysaÿe, l’âme liégeoise. / La mort étreint le violon, ses notes et ses phrases ; jeune femme. Vertige, sentiment d’infini, divine extase. / La musique est un espace intérieur essentiel, un doux ravissement, qui vous embrase ; elle voyage, traduction sonore du vide, du pays du silence, sans angoisse, sans emphase.

Myriam Fried - pages 83, 90
Myriam Fried - pages 83, 90

La deuxième candidate, Myriam Fried, jouait sur un Stradivarius de 1718. […] « … Premier prix, d’Israël, Myriam Fried ! » Juive d’origine roumaine, deux peuples intimement attachés aux vibrations du violon, Myriam Fried était, à vingt-cinq ans, la première femme à avoir remporté le Concours. Dans notre société patriarcale, la femme artiste fut longtemps bannie. Je regardai la lauréate s’avancer humblement pour nous saluer, imaginant ma Beatrix sur cette même scène et ma fierté d’être son élu.

Peugeot 404 bleu ciel - page 121
Peugeot 404 bleu ciel - page 121

Le soir venu, je m’installai à l’arrière de notre magnifique Peugeot 404 bleu ciel et nous nous rendîmes au Centre Hospitalier Universitaire de Toulouse.

Maria Noella - pages 133, 140
Maria Noella - pages 133, 140

Tous les samedis, Maria Noella m’apparaissait, lissant ses longs cheveux foncés sur un visage d’ange. Et son petit sourire hautain me faisait fondre. Lorsque je rédigeais quelques vers sentimentaux, je me plongeais invariablement dans le souvenir des yeux de Maria Noella, du nez retroussé de Maria Noella, des lèvres très rouges de Maria Noella. Elle m’était sublime et inaccessible.

David Oïstrakh - page 187
David Oïstrakh - page 187

David Oïstrakh. Violon et archet prolongent le corps. / Sueur âcre, plainte déchirante, la main se crispe, le bras se tord. / Juif, slave, le violoniste traîne la mélancolie, implore. Sa musique est nomade ; son âme, russe et profonde, évapore. / Fiévreuse, la grande Russie déroule l’hiver, l’étire, immacule ses dehors, conjugue ses désirs vagues et puissants à la noblesse du passé. Frisson d’accords

Cheval Przevalski - page 224
Cheval Przevalski - page 224

Au camp, la saison se terminait et les chevaux mongols ne quittaient plus l’enclos. Au contact d’un jeune gamin, j’appris à les soigner. Ils étaient petits, presque de la taille de poneys, et d’une incroyable résistance. Coup d’archet, ruade, / Martèle et ricoche, staccato nomade. / Dans la steppe mongole, rude embuscade, écoutez ! Glorieuses cavalcades. / Gengis Khan rassemble et conquiert en cascade ; Fondation de l’empire, symphonique galopade.

Temple de Dashgimpeliin - page 224
Temple de Dashgimpeliin - page 224

Le dimanche, je me rendais au temple de Dashgimpeliin pour prier mon dieu, chasser mes démons et converser avec le maître bouddhiste du lieu. En réalité, il ne connaissait aucun mot d’anglais, mais, par de simples gestes, il m’invitait à partager son thé au lait, sel et farine. Nous nous installions à l’ombre d’une toiture-pagode en bois vert et échangions nos sourires. De semaine en semaine, il me révéla à moi-même, tandis que je lui représentais les couleurs de mon âme occidentale.

Marija Gimbutas - page 237
Marija Gimbutas - page 237

Marija Gimbutas, était la spécialiste de l’âge de bronze entre l’Oural et les Balkans. Sur le terrain, elle avait pris plus de douze mille clichés, révélant au monde scientifique l’existence d’une culture préhistorique ayant perduré plus de 25 000 ans. Tentant de prouver que la religiosité néolithique était dédiée aux femmes, d’autre part que cette société était extrêmement pacifique et que les guerres n’avaient pas lieu, Marija fut pionnière, soutenant une certaine archéologie féminine.

Huitième Ciel - page 251
Huitième Ciel - page 251

Le 17 mars 1995, vers 22 heures, je dînai à l’aéroport de Toulouse-Blagnac. Le fameux Huitième Ciel dirigé par le chef étoilé Michel Sarran n’existait pas encore, mais le restaurant de l’époque offrait de la bonne cuisine et, une fois mon service de contrôleur aérien terminé, j’y mangeais souvent avant de reprendre la route.

Regina Praer - page 263
Regina Praer - page 263

La célèbre boîte de nuit organisait une soirée flamenco et, dans la seconde salle, Tonio et sa troupe offrirent un spectacle époustouflant avant de s’attabler, non loin de mon désarroi. J’en étais à mon ixième mauvaise sangria, les yeux plongés dans le divin profil de la danseuse du groupe, lorsqu’un décroisement de jambes éclaira mon regard. En une fraction de seconde, je passai du dénuement à l’appétence. À quoi tiennent les états d’âme d’un garçon ! Je rougis, pris d’une furieuse envie.

Jeu d Imzad - page 290
Jeu d Imzad - page 290

Il l’a reçu d’Alamine Khoulen, la célèbre joueuse d’imzad. Fabriqué d’une demi-calebasse recouverte d’une peau de caprin et traversée d’un bâton d’acacia, l’imzad ne comporte qu’une corde en crin de cheval, que seules les femmes peuvent caresser. À l’aide d’un arc artisanal. La peau de l’animal vibre encore, / Le son s’amplifie dans le bois mort, / Comme si du néant, / Elles créaient le vivant.

Imzad - page 297
Imzad - page 297

Biyat partie se reposer, je restai tout l’après-midi auprès d’Alamine, l’observant dans l’art de fabriquer ses imzads sans voix, pour les quelques milliers de touristes annuels. […] À l’aide du crin de cheval accroché à deux de ses orteils, Alamine confectionnait une tresse impeccable. « Même s’il n’y a qu’une seule corde, garde confiance. As-tu plus d’un coeur pour aimer ? murmura-t-elle. »

Joueuse d Imzad - page 323
Joueuse d Imzad - page 323

Observe l’imzad, Instrument épuré, nomade. Entends son chant, touarègue aubade, Héritage sublime des hommes bleus, immortelle peuplade

Antinéa de Jabbaren - page 301
Antinéa de Jabbaren - page 301

J’étais seul dans la caverne juste troublée par le souffle du vent. Antinéa était là, gravée dans la pierre, le sein dressé et la main gauche apposée sur mon destin. Je chancelai, m’assis sur la roche fraîche. Le dessin, vieux de plus de quatre mille ans, me semblait destiné. Mes yeux chavirèrent, ma voix devenue rauque formula quelques gémissements. Je tremblais, emporté par une douceur aussi profonde que la mort.

Claudine_André - pages 307, 345
Claudine_André - pages 307, 345

Claudine André était Belge née à Kamina. Elle avait 62 ans. J’étais Xavier Pépillou, Français de 44 ans, né à Moncrabeau. Nous devînmes en peu de temps les meilleurs amis du monde. […] Elle me tendit une photo d’elle prise à Lola ya Bonobo et au dos, griffonna ses coordonnées.

Cyclades - pages 326, 330
Cyclades - pages 326, 330

Les habitants des Cyclades l’avaient pressenti, la femme est un instrument de musique, proche de la volupté et des corps à corps. Ô déesse violon, / Dans ma quête, un maillon. / L’archet frôle tes occultes vallons, / Symphonies du plaisir, adoration, intimes tourbillons

Montagne de Naxos - page 331
Montagne de Naxos - page 331

Après avoir dormi un peu, nous découvrîmes une taverne où il suffisait de choisir un poisson en cuisine et d’attendre sa cuisson en compagnie du bon vin de Naxos et de quelques calamars grillés. Nous passâmes les quelques jours qui nous restaient à randonner dans la montagne. Véritable verger sauvage, l’arrière-pays nous régala de figues, grenades et raisins blancs sucrés.

Naxos Vieille ville - page 331
Naxos Vieille ville - page 331

Le lendemain, après six heures de bateau, nous débarquâmes à Chora, la capitale de l’île autrefois prospère pour son marbre et son émeri. Les chats sauvages se pourléchaient sur le port, et le quai encore chaud du soleil d’arrière-saison exhumait un fumet âcre et sucré provenant des restes de poissons qu’ils avaient dévorés.

Salons du livre 2016 - 2017 - 2018

festibd2016  PAC
festibd2016 PAC

Pont-à-Celles

Tournai la page 2016
Tournai la page 2016

Tournai

Foire du livre belge
Foire du livre belge

Uccle (Bruxelles)

Mons livre 2016
Mons livre 2016

Mons

ELLEs se LIVREnt 2017
ELLEs se LIVREnt 2017
Foire du Livre de Bruxelles
Foire du Livre de Bruxelles
Foire du Livre belge
Foire du Livre belge

à Uccle

Festibd pac 2017
Festibd pac 2017

Festival BD et livres à Pont-à-Celles

Mon's Livre
Mon's Livre

Mon's Livre 2017

Salon du livre au féminin 2018
Salon du livre au féminin 2018

ELLEs se LIVREnt 2018

TAO, illustration des chapitres

La Trappe aux Oiseaux
La Trappe aux Oiseaux

Pierre Brueghel l'ancien - 1565

Le Pays de Cocagne – 1567
Le Pays de Cocagne – 1567

« L’œuvre illustre une tradition populaire flamande, celle d’un Pays palissé de saucisses, paradis de la gourmandise où l’on trouve tout en abondance et sans effort. Dans le lit des rivières, coule la limonade et les montagnes sont en riz au lait. Repus jusqu’à l’écœurement, les notables comme les paysans sont vautrés et rêvassent. Leur vanité presque grotesque provoque en nous un étrange malaise. » La Trappe aux Oiseaux, introduction au premier chapitre.

La Pie sur le Gibet – 1568
La Pie sur le Gibet – 1568

« Vue panoramique sur un paysage grandiose. Au pied du gibet central, asymétrique et presqu’illogique, des paysans dansent et un autre défèque, faisant fi de la menace catholique espagnole : depuis 1567, le Conseil des troubles réserve la mort par pendaison aux prédicants calvinistes. Noire et blanche, la pie observe cette dualité, le danger d’une autosatisfaction insouciante. » La Trappe aux Oiseaux, introduction au deuxième chapitre.

Le Portement de Croix – 1564
Le Portement de Croix – 1564

« Vaste paysage peuplé de plus de cinq cent figurants qui cheminent avec Jésus vers Golgotha. Les détails sont minuscules et beaucoup évoquent, à l’instar du Christ, le supplice que subissaient les hérétiques de la réforme protestante. Chaque personnage porte sa croix et semble seul, suivant son propre chemin vers l’acceptation de ce qu’il est : un simple être humain. » La Trappe aux Oiseaux, introduction au troisième chapitre.

Jeux d’Enfants – 1560
Jeux d’Enfants – 1560

« Vent de fraîcheur sur les enfants qui s’égaient de plus de nonante jeux différents. L’œuvre, ludique, est un éclat de vitalité parsemé de joie et d’humour chatoyant, où l’espace est parfaitement occupé et les couleurs militent pour une vision imaginative du monde. » La Trappe aux Oiseaux, introduction au quatrième chapitre.

La Chute des Anges rebelles – 1562
La Chute des Anges rebelles – 1562

« Les anges déchus, comme tous les êtres un peu rebelles, sont chassés du paradis par saint Michel à la tête d’une armée d’anges purs. Moult détails insolites à la Jérôme Bosch invitent à observer, avec effroi ou délectation, cette inéluctable conspiration de la vie. » La Trappe aux Oiseaux, introduction au cinquième chapitre.

Le Repas de Noces – 1568
Le Repas de Noces – 1568

«Par l’intermédiaire du Duc d’Albe, gouverneur des Pays-Bas espagnols, Charles Quint avait prohibé en 1568 tout rassemblement festif, trop propice aux prédicateurs hérétiques. Face à l’interdiction, ce chef-d’œuvre invite à la noce par ses couleurs chatoyantes, la communion des convives et la vitalité des perspectives. » La Trappe aux Oiseaux, introduction au sixième chapitre.

La rentrée du troupeau - 1565
La rentrée du troupeau - 1565

Après la transhumance estivale, la marche du troupeau dans un paysage montagneux fait partie d’une série de six tableaux représentant les périodes de l’année. Figurant les mois d’octobre et de novembre, le cortège des vaches évoque la force pesante du retour à une vie domestique, plus calme et assagie. Les teintes froides et bleutées du ciel s’associent aux tonalités ocreuses de l’automne. L’atmosphère annonce les rigueurs de l’hiver. La Trappe aux Oiseaux, introduction au septième chapitre

Un site virtuel passionnant: cliquez ici

TAO, Raeren et le négatif photo

Le négatif photo que j'ai trouvé
Le négatif photo que j'ai trouvé

Il m'a donné l'idée de ce roman.

Ticket d'entrée en 1999
Ticket d'entrée en 1999
Ticket d'entrée en 1999
Ticket d'entrée en 1999
Cruche à trois anses
Cruche à trois anses
Pour description hôtel
Pour description hôtel
Chemin de fer
Chemin de fer
Gare
Gare
Raeren en 1999
Raeren en 1999
Ecole
Ecole
Raeren en 1999
Raeren en 1999
Vers la maison
Vers la maison
Pour décrire la maison
Pour décrire la maison

TAO, de l'écriture au livre

Manuscrits reliés - 19 février 2015
Manuscrits reliés - 19 février 2015
Signature Contrat éditeur
Signature Contrat éditeur

31 juillet 2015

Logo Poussière de Lune
Logo Poussière de Lune

27 juillet 2015

Couverture définitive
Couverture définitive

Envoyée par Maud M. le 21 septembre 2015.

Signature du Bon à Tirer
Signature du Bon à Tirer
Maquette définitive
Maquette définitive
Sortie officielle
Sortie officielle

21 novembre 2015 à Mon's Livre

Mon's Livre 2015
Mon's Livre 2015

Nathalie Marcon (Editions Poussière de Lune) et Olivier Papleux (auteur)

Mon's Livre 2015
Mon's Livre 2015

Premières dédicaces

Alchimie du Livre 2015 (Charleroi)
Alchimie du Livre 2015 (Charleroi)

Stand de Poussière de Lune avec Eric Christmas et notre éditrice Nathalie Marcon.

Collector
Collector

Les 100 premiers acquéreurs ont été récompensés par une carte collector, numérotée de 1/100 à 100/100.

Collector
Collector

Carte postale timbrée à l'effigie du roman avec une poésie personnalisée dédiée à chaque acquéreur.

TAO, l'aventure de l'édition

Reportage TéléMB
Reportage TéléMB

14 septembre 2015 - Interview de l'éditrice Poussière de Lune.

Reportage TéléMB
Reportage TéléMB

14 septembre 2015 - Interview des auteurs de Poussière de Lune.

Reportage TéléMB
Reportage TéléMB

14 septembre 2015 - Poussière de Lune au milieu de ses quatre premiers auteurs.

Bannière du site SOS-ENFANTS
Bannière du site SOS-ENFANTS

Les éditions Poussière de Lune ont décidé de verser un pourcentage de leurs bénéfices à l'association SOS-ENFANTS

Mon's Livre 2015
Mon's Livre 2015

Sortie officielle de la Trappe aux Oiseaux

Mon's Livre 2015
Mon's Livre 2015

Stand de Poussière de Lune

Mon's Livre 2015
Mon's Livre 2015

Superbe bannière de Poussière de Lune

Mon's Livre 2015
Mon's Livre 2015

Les auteurs de Poussière de Lune

Mon's Livre 2015
Mon's Livre 2015

Premier roman vendu

Mon's Livre 2015
Mon's Livre 2015

SOS enfants associé aux Editions Poussière de Lune

L'ECHO du Hain
L'ECHO du Hain

25 novembre 2015

La Capitale
La Capitale

25 novembre 2015

L'Avenir
L'Avenir

28 novembre 2015

Scrabblerama, page 5
Scrabblerama, page 5

Novembre 2015

ELLEs se LIVREnt 2016
ELLEs se LIVREnt 2016

Stand de Poussière de Lune

ELLEs se LIVREnt 2016
ELLEs se LIVREnt 2016

Avec l'organisateur Bou Bounoider

ELLEs se LIVREnt 2016
ELLEs se LIVREnt 2016

Sortie officielle de La Trappe aux Oiseaux à Braine-l'Alleud, avec Nathalie Marcon (éditions Poussière de Lune).

Proximag
Proximag

15 mars 2016

Conférence à Pont-à-Celles
Conférence à Pont-à-Celles

Relation auteur-éditeur ou la formidable aventure de l'édition.

Salon des auteurs à Nivelles
Salon des auteurs à Nivelles

Les Editions Poussière de Lune au Peter House.

Pont-à-Celles 2016
Pont-à-Celles 2016
Tournai la page 2016
Tournai la page 2016

Avec le roumain Arny Iancu

Tournai la page 2016
Tournai la page 2016
Salon du Livre à Uccle
Salon du Livre à Uccle

Avec Isabelle Bary

Mon's Livre 2016
Mon's Livre 2016

L'équipe de Poussière de Lune

ELLEs se LIVREnt 2017
ELLEs se LIVREnt 2017
Avec Joris et Maïté
Avec Joris et Maïté

Sortie émouvante du récit "Le miraculé de la N7".

FLBelge
FLBelge

Foire du Livre Belge 2017

Editions Poussière de Lune
Editions Poussière de Lune

PdL avec Délicia Pioggia

FLBelge
FLBelge

Foyer culturel d'Uccle 2017

Princesse Léa de Belgique
Princesse Léa de Belgique
Pont-à-Celles 2017
Pont-à-Celles 2017
ELLEs se LIVREnt 2018
ELLEs se LIVREnt 2018

Photo de Jean Jacques Procureur

LVZ et 2AS

Un letto di libri
Un letto di libri
Le petit lézard vert - 1996
Le petit lézard vert - 1996
Foire du Livre de Bruxelles (1998)
Foire du Livre de Bruxelles (1998)

Discution avec feue mademoiselle Renée Van Coppenolle: un être de grand coeur que jamais je n'oublierai.

Foire du Livre de Bruxelles (1998)
Foire du Livre de Bruxelles (1998)

Séance de dédicaces

Deux allers simples - 1999
Deux allers simples - 1999
Mon's Livre - Novembre 2014
Mon's Livre - Novembre 2014

Séance de décicaces

Journée mondiale du livre...
Journée mondiale du livre...

...et du droit d'auteur - 23 avril 2015

Mon's Livre 2015
Mon's Livre 2015

Editions Dricot

Tournai la page 2016
Tournai la page 2016

Editions Dricot

Pont-à-Celles 2016
Pont-à-Celles 2016
Pont-à-Celles 2016
Pont-à-Celles 2016

Avec maman

Pont-à-Celles 2017
Pont-à-Celles 2017